Penne façon risotto aux olives et au chorizo

J’ai découvert récemment que l’on pouvait faire cuire des pâtes à la façon d’un risotto, c’est à dire non pas dans une grande quantité d’eau bouillante, mais dans une petite quantité de bouillon. Procéder ainsi dispense de l’égouttage en fin de cuisson, tout l’amidon reste au lieu de partir dans l’évier et les pâtes prennent naturellement l’aspect crémeux du risotto. Attention, recette !

penne_rigate.jpg

Il vous faut :

Mode opératoire :

Découper le poivron rouge en petits dés. Les mettre dans une casserole à feu doux et laisser suer pendant une vingtaine de minute. Remuer régulièrement pour éviter que ça brûle. Ne pas mettre de matière grasse : il ne faut pas faire frire, seulement laisser cuire doucement.

Pendant ce temps, découper le demi-chorizo en petits dés et les olives vertes en petites rondelles, laver et ciseler le basilic. Réserver.

Préparer le bouillon en dissolvant un cube de bouillon de volaille dans un demi-litre d’eau bouillante. Laisser la casserole sur le feu : ce bouillon doit rester chaud pendant toute la préparation.

Émincer l’oignon et le faire revenir avec une bonne rasade d’huile d’olive dans une grande poêle à feu vif. Quand l’oignon est transparent, ajouter les pâtes crues. Bien remuer pour qu’elles s’enrobent uniformément d’huile, laisser chauffer quelques instants. Puis déglacer avec le verre de vin blanc et ajouter immédiatement une louche de bouillon de volaille bouillant.

Laisser les pâtes absorber le bouillon en remuant constamment. Dès qu’il n’y a presque plus de liquide, ajouter une nouvelle louche de bouillon chaud. Recommencer ainsi pendant 11 à 12 minutes, toujours en remuant sans interruption, toujours à feu vif. Normalement, un demi-litre de bouillon doit suffire, mais il se peut qu’il en faille un peu plus ou un peu moins suivant la température et suivant la qualité des pâtes. Anticipez si vous voyez qu’il va en manquer !

En parallèle, cinq minutes avant la fin de la cuisson des pâtes, ajouter les dés de chorizo, les olives et les feuilles de basilic ciselées à la casserole de poivrons. Laisser chauffer en remuant de temps à autre. La chaleur va faire rendre de l’huile au chorizo et les poivrons vont finir de cuire dans cette matière grasse pimentée.

Enfin, réunir les pâtes bien crémeuses et le mélange de poivrons, de chorizo et d’olives dans une casserole. Mélanger, saupoudrer de copeaux de parmesan. Servir immédiatement.

Buon appetito a tutti !